FR | DE | ENGLISH| |

Douleurs articulaires

Qu’est-ce qu’une articulation ? 

 

 

 

 

 

 

Une articulation est la jointure entre deux (ou plusieurs) os. Il existe différents types d’articulations qui sont plus ou moins mobiles. Le genou, l’épaule, la hanche, les doigts sont des articulations très mobiles ; les vertèbres le sont moins et le crâne ne l’est pas. Les mouvements tolérés du squelette sont délimités par la présence de ligaments, qui relient les deux os et entourent la capsule articulaire. Les différents mouvements sont effectués par l’action du muscle qui se contracte et tire sur le tendon, reliant le muscle à l’os. Les bourses séreuses facilitent le glissement entre les différentes structures et ont pour rôle de lubrifier et d’absorber les chocs au niveau des points de pressions des os, tendons et muscles près d’une articulation. 

Le bout de chaque os est recouvert d’une fine couche de cartilage articulaire, un tampon élastique, lisse et bien lubrifié. Entre les deux bouts cartilagineux, on trouve le liquide synovial, un liquide visqueux transparent qui a pour but de réduire la friction en lubrifiant l’articulation et d’absorber les chocs. Comme le cartilage n’est pas vascularisé, le liquide synovial fourni également de l’oxygène et des nutriments aux chondrocytes (cellules) du cartilage, permet d’éliminer les déchets métaboliques et contient des cellules phagocytaires qui détruisent les débris et les microorganismes. La nutrition du cartilage passe également par l’os sous-chondral, épaisseur qui lie l’os au cartilage. Il fournit de même les cellules souches et des molécules structurelles au cartilage.

Quelles sont les causes possibles de douleurs articulaires ?

Les douleurs articulaires peuvent être aiguës (quelques semaines), par exemple après une chute, un faux mouvement, une mauvaise réception ou un exercice intense et répétitif. C’est le cas des foulures ou des entorses, où le ligament (connectant les 2 os de l’articulation) est fortement étiré (voir déchiré dans les cas les plus graves), ce qui entraîne une inflammation, un gonflement et de la douleur. Lors de tendinite, c’est le tendon (reliant le muscle à l’os) qui est inflammé ou irrité, causant une douleur sourde lors des mouvements. Les bursites sont causées par une inflammation des bourses séreuses, créant des douleurs, rougeurs et gonflements localisés, pouvant se trouver à différents endroits de l’articulation. Les articulations peuvent aussi être luxées, lorsque que les os formant l’articulation ne sont plus dans la position permettant un contact correct.

Lorsqu’elles durent depuis plusieurs mois, voire plusieurs années, les douleurs sont considérées comme chroniques. La plus courante est l’arthrose, causée par une dégradation excessive du cartilage. C’est une maladie complexe qui touche également les os sous-chondraux (ostéophytes, sclérose), le liquide synovial, les ligaments et les muscles. Cette usure anormale est due à de multiples facteurs, notamment des chocs et blessures, l’absence d’activité physique, un défaut d’alignement, le surpoids, les mouvements répétitifs, certains sports intensifs, la fonte musculaire, des facteurs génétiques ou métaboliques (en particulier pour les articulations de la main) ou inflammatoires, une carence en vitamines… Les douleurs dorsales sont fortement présentes dans la population. Elles peuvent être dues à une contraction musculaire, mais aussi à une usure des disques intervertébraux, souvent liée à l’arthrose, et rarement, à une pathologie sous-jacente plus grave. L’arthrite rhumatoïde est un autre trouble affectant couramment les articulations. C’est une maladie auto-immune inflammatoire, lors de laquelle le système immunitaire attaque les articulations, qui gonflent, deviennent douloureuses et raides. L’inflammation endommage le cartilage, la capsule, les tendons, les ligaments, les muscles et l’os. Cette condition progresse souvent par à-coups, accompagnés d’une grande fatigue.

D’autres maladies peuvent aussi avoir des effets ostéoarticulaires, comme le lupus, les infections, des tumeurs, la goutte, les affections génétiques touchant les os…

Douleurs articulaires, que faire ?

En cas de douleurs persistantes, la première chose à faire est de consulter un médecin spécialiste, surtout lorsque la cause n’est pas identifiée. Il sera capable de déterminer de quelle affection vous souffrez, ainsi que son avancement, et pourra vous donner la meilleure marche à suivre.

Néanmoins, il est connu que certains changements d’habitudes peuvent être bénéfiques.

  1. Jerosch, J. Effects of glucosamine and chondroitin sulfate on cartilage metabolism in OA: Outlook on other nutrient partners especially omega-3 fatty acids. International Journal of Rheumatology 2011, (2011).
  2. Bello, A. E. & Oesser, S. Collagen hydrolysate for the treatment of osteoarthritis and other joint disorders: a review of the literature. Current medical research and opinion 22, 2221–32 (2006).
  3. Bagchi, D. et al. Effects of orally administered undenatured type II collagen against arthritic inflammatory diseases: a mechanistic exploration. International journal of clinical pharmacology research 22, 101–10 (2002).
  4. Gupta, R. C., Lall, R., Srivastava, A. & Sinha, A. Hyaluronic acid: Molecular mechanisms and therapeutic trajectory. Frontiers in Veterinary Science 6, (2019).
  5. Butawan, M., Benjamin, R. L. & Bloomer, R. J. Methylsulfonylmethane: Applications and safety of a novel dietary supplement. Nutrients 9, (2017).
  6. The Royal Australian College of General Practionners. Rosehip – an evidence based herbal medicine for inflammation and arthritis.
  7. Chen, L. et al. Down-regulation of NR2B receptors partially contributes to analgesic effects of Gentiopicroside in persistent inflammatory pain. Neuropharmacology 54, 1175–1181 (2008).
  8. Kesavan, R. et al. Gentiana lutea exerts anti-atherosclerotic effects by preventing endothelial inflammation and smooth muscle cell migration. Nutrition, Metabolism and Cardiovascular Diseases 26, 293–301 (2016).
  9. Speroni, E. et al. In vivo efficacy of different extracts of Edelweiss (Leontopodium alpinum Cass.) in animal models. Journal of Ethnopharmacology 105, 421–426 (2006).
  10. Hu, Y. et al. Sugar-sweetened soda consumption and risk of developing rheumatoid arthritis in women. American Journal of Clinical Nutrition 100, 959–967 (2014).
  11. de Christopher, L. R., Uribarri, J. & Tucker, K. L. Intake of high-fructose corn syrup sweetened soft drinks, fruit drinks and apple juice is associated with prevalent arthritis in US adults, aged 20-30 years. Nutrition and Diabetes 6, (2016).

 

Select your currency
CHF Franc suisse
EUR Euro