La lysine et la thréonine : des acides aminés essentiels importants pour les tissus conjonctifs

Lysine

La lysine est un acide aminé essentiel, c’est-à-dire que notre corps ne peut pas la fabriquer et que l’on doit donc l’obtenir par notre nutrition.

La lysine augmente l’absorption du calcium dans les intestins et limite son évacuation par les urines, ce qui permet de maintenir la bonne santé des os. Elle favorise également la bonne santé des vaisseaux sanguins et de leurs muscles lisses et limite les dépôts de calcium dans les vaisseaux en favorisant le cheminement du calcium des vaisseaux vers les os.1,2

De plus, la lysine est l’un des acides aminés nécessaires au collagène, cette protéine responsable de la forme et des propriétés mécaniques de nos tissus. En effet, la lysine est critique pour la synthèse du collagène, puis pour sa fonction optimale. Elle joue un rôle primordial pour la structure du collagène, car elle acquière de nombreuses modifications enzymatiques (modifications post-translationnelles) et notamment celles permettant les liens dans et entre les chaines de collagène.3 La lysine inhibe aussi les MPP, ces enzymes responsables de la dégradation du collagène.4   

Ces propriétés font de la lysine un allié de choix pour soutenir la guérison de blessures. Au niveau de la peau, elle facilite la prolifération cellulaire, module l’inflammation et l’angiogenèse (vascularisation) et pourrait même avoir une action antimicrobienne notamment contre l’herpès, ce qui accélère la cicatrisation.5,6 Pour la cicatrisation osseuse, la lysine permet également d’accélérer la guérison de deux semaines : elle va activer les ostéoblastes qui assurent la formation osseuse, augmenter la teneur en calcium et en collagène, favoriser la vascularisation et stimuler la sécrétion de facteurs de croissance et d’insuline (entrée du glucose dans les cellules).7,8

Enfin, la lysine pourrait même avoir certains effets sur le cancer, la cataracte, le diabète, l’hypertension et l’anxiété.4,9–13

 

Thréonine

La thréonine est également un acide aminé essentiel amené par la nutrition. Elle est très importante pour la bonne structure de nos tissus, car elle est le précurseur le glycine, acide aminé principal du collagène. De plus, la thréonine incorporée dans le collagène joue un rôle important pour la stabilité de celui-ci et les liens inter-chaines (inter-fibrilles de collagène). La thréonine est également présente dans les fibres d’élastine, une autre fibre de structure présente dans certains tissus conjonctifs tels que la peau et les ligaments.14,15

La thréonine participe également au cycle de l’énergie cellulaire, en étant le précurseur de l’Acétyl-CoA. Enfin, celle-ci pourrait stimuler le système immunitaire et la sécrétion de neurotransmetteurs, et limiter l’anxiété et l’accumulation de graisses dans le foie.14,16

 

  1. Civitelli, R. et al. Dietary L-lysine and calcium metabolism in humans. Nutrition (Burbank, Los Angeles County, Calif.) 8, 400–405 (1992).
  2. Shimomura, A. et al. Dietary L-Lysine prevents arterial calcification in adenine-induced uremic rats. Journal of the American Society of Nephrology 25, 1954–1965 (2014).
  3. Yamauchi, M. & Sricholpech, M. Lysine post-translational modifications of collagen. Essays in Biochemistry 52, 113–133 (2012).
  4. Roomi, M. W., Ivanov, V., Kalinovsky, T., Niedzwiecki, A. & Rath, M. Inhibition of cell invasion and MMP production by a nutrient mixture in malignant liposarcoma cell line SW-872. Medical Oncology 24, 394–401 (2007).
  5. Datta, D., Bhinge, A. & Chandran, V. Lysine: Is it worth more? Cytotechnology 36, 3–32 (2001).
  6. Spallotta, F. et al. Enhancement of lysine acetylation accelerates wound repair. Communicative and Integrative Biology 6, (2013).
  7. Fini, M. et al. [Role of lactose, arginine and lysine combination in fracture healing (an experimental study)]. Annali italiani di chirurgia 67, 77–82; discussion 82-3 (1996).
  8. Sinha, S. & Goel, S. C. Effect of amino acids lysine and arginine on fracture healing in rabbits: A radiological and histomorphological analysis. Indian Journal of Orthopaedics 43, 328–334 (2009).
  9. Sulochana, K. N., Punitham, R. & Ramakrishnan, S. Beneficial effect of lysine and amino acids on cataractogenesis in experimental diabetes through possible antiglycation of lens proteins. Experimental Eye Research 67, 597–601 (1998).
  10. Kalogeropoulou, D., LaFave, L., Schweim, K., Gannon, M. C. & Nuttall, F. Q. Lysine ingestion markedly attenuates the glucose response to ingested glucose without a change in insulin response. American Journal of Clinical Nutrition 90, 314–320 (2009).
  11. Vuvor, F., Mohammed, H., Ndanu, T. & Harrison, O. Effect of lysine supplementation on hypertensive men and women in selected peri-urban community in Ghana. BMC Nutrition 3, 67 (2017).
  12. Payen, V. L. et al. (+)-catechin in a 1:2 Complex with lysine inhibits cancer cell migration and metastatic take in mice. Frontiers in Pharmacology 8, (2017).
  13. Smriga, M. et al. Oral treatment with L-lysine and L-arginine reduces anxiety and basal cortisol levels in healthy humans. Biomedical Research 28, 85–90 (2007).
  14. Bird, M. I., Nunn, P. B. & Lord, L. A. J. Formation of glycine and aminoacetone from l-threonine by rat liver mitochondria. BBA – General Subjects 802, 229–236 (1984).
  15. Jiravanichanun, N., Mizuno, K., Peter Bächinger, H. & Okuyama, K. Threonine in Collagen Triple-helical Structure. Polymer Journal 38, 400–403 (2006).
  16. Boehm, G. et al. Effect of increasing dietary threonine intakes on amino acid metabolism of the central nervous system and peripheral tissues in growing rats. Pediatric Research 44, 900–906 (1998).

 

Select your currency
CHF Franc suisse
EUR Euro