FR | DE | ENGLISH| |

Renforçons notre système immunitaire

Nutrition et défenses immunitaires

Ce n’est pas un mythe, on tombe plus souvent malade en hiver et le nombre de décès augmente durant la saison froide.1 Mais pourquoi ?

Déjà, notons que les virus appartiennent à une très grande famille, et tout comme il existe beaucoup de plantes différentes, les virus sont très variés. De plus, ils mutent très rapidement. Environ 219 des espèces connues peuvent infecter l’Homme, mais beaucoup restent encore à découvrir.2 Chacun a des climats préférés, des hôtes préférés, certains modes de transmission préférés. Comme ils n’ont pas les protéines nécessaires pour se reproduire, ils sont obligés d’entrer dans une cellule pour se multiplier.

Quant à nos « coups de froid hivernaux », différentes hypothèses sont émises, comme le confinement et la promiscuité dans des endroits mal aérés, les températures basses et l’humidité augmentant la propagation des virus,3 le manque de rayons UV pouvant les dégrader, mais aussi un système immunitaire souvent moins réactif et des barrières amoindries (muqueuses irritées par exemple). En savoir plus sur le fonctionnement de notre système immunitaire… 

Certains nutriments jouent un rôle dans le fonctionnement du système immunitaire. Dans nos formulations complètes, vous retrouverez plusieurs de ces nutriments bénéfiques, en particulier dans ExtraCellWoman, mais aussi dans ExtraCellMuscle, ExtraCellHyalo, ExtraCellMatrix  et BeautyCollagenMatrix .

La vitamine C

C’est bien connu, la vitamine C contribue à « maintenir le fonctionnement normal du système immunitaire », à « protéger les cellules contre le stress oxydatif » et à « réduire la fatigue », affirmations autorisées par l’EFSA*. En effet, de nombreuses études ont souligné que la vitamine C favorisait la maturation des cellules T et améliorait le fonctionnement du système immunitaire.4 Elle est également un antioxydant clé pour détoxifier les radicaux libres (ROS).5 Le cynorhodon est une plante très riche en vitamine C (plus que les agrumes !) ainsi qu’en antioxydants, galactolipides, minéraux et vitamines.6

#ExtraCellWoman #ExtraCellMuscle #ExtraCellHyalo #BeautyCollagenMatrix   #ExtraCellMatrix Drink  #ExtraCellMatrix Tabs C-II  #ChondroCollagen

La vitamine D

La vitamine D est un élément essentiel qui « contribue au fonctionnement normal du système immunitaire ». En effet, elle peut se fixer sur des récepteurs présents sur les cellules immunitaires (cellules dendritiques, B, T…) et ainsi moduler les réponses innées et adaptative.7,8 La vitamine D permet également aux cellules de mieux résister au stress.9 Une étude a souligné que les enfants prenant de la vitamine D3 avaient une incidence de grippe réduite.10 Au contraire, une carence en vitamine D a été associée à une augmentation des maladies auto-immunes et à une susceptibilité aux infections.

#ExtraCellWoman  #ExtraCellMuscle  #ExtraCellHyalo #BeautyCollagenMatrix #ExtraCellMatrix_Drink #ExtraCellMatrix_Tabs_C-II #ChondroCollagen

Les vitamines B – dont la biotine

Depuis qu’elles ont été découvertes il y a près d’un siècle, les recherches sur les vitamines du complexe B se multiplient. Elles influencent de nombreux processus cellulaires et leur carence a pu être liée à plusieurs dysfonctions, notamment des systèmes immunitaires, inflammatoires et nerveux.11,12 La prise de vitamine B6, par exemple, améliore les fonctions immunitaires13 et celle de B5 peut limiter la prolifération de bactéries en stimulant le système immunitaire.14 La biotine (B7) est indispensable pour le bon fonctionnement de nos cellules. C’est un cofacteur de nombreuses enzymes centrales pour le métabolisme des cellules, notamment des lymphocytes. En quantité insuffisante, le système immunitaire ne fonctionne pas correctement (altération du thymus et des cellules dendritiques, T et NK) et développe l’inflammation (sécrétion de cytokines inflammatoires).15,16,17

#ExtraCellWoman  #ExtraCellMuscle #BeautyCollagenMatrix

La vitamine E

La supplémentation en vitamine E permet de clairs effets bénéfiques pour la stimulation du système immunitaire, par exemple sur la bonne maturation des cellules T. Ces effets sont d’autant plus importants chez les personnes âgées qui ont des défenses immunitaires amoindries. Elle permet également de diminuer la susceptibilité aux infections, de limiter les effets du stress oxydatif et immunitaire sur les cellules et de faciliter l’élimination de certains pathogènes.18–22

#ExtraCellWoman #BeautyCollagenMatrix   #ExtraCellMuscle   #ExtraCellMatrix_Drink

La Q10

La Q10, ou ubiquinone, est une co-enzyme participant à la respiration cellulaire aérobie (dans les mitochondries), qui permet de produire de l’ATP, molécule ‘’d’énergie’’ nécessaire au fonctionnement de nos cellules et tissus. La Q10 est de plus un antioxydant très puissant, prévenant la génération de radicaux libres, ainsi que les dégâts qu’ils peuvent causer et la modification de protéines, lipides, ADN. Plus particulièrement, la Q10 permet le bon fonctionnement du système immunitaire et active sa stimulation.23

#ExtraCellWoman #BeautyCollagenMatrix #ExtraCellMuscle

Les β-glucanes

Un β-glucane est un polysaccharide se trouvant dans le son de céréales, certains champignons et bactéries. Ces substances augmentent la défense immunitaire en activant le système du complément (macrophages et cellules NK) et en stimulant la production de cytokines (IL-2, IL-4, IL-5, IFN-γ).24,25 Des études ont montré que la prise de β-glucanes diminuait le risque et la durée des infections respiratoires chez les adultes, les personnes âgées et les enfants de moins de 4 ans, tout en améliorant la vigueur, l’humeur et en diminuant la tension, la fatigue.26,27,28

#ExtraCellWoman

La choline

La choline est essentielle pour la synthèse de phospholipides et pour le maintien de l’homéostase des molécules de l’inflammation. Elle régule également l’activation du système immunitaire et la réponse des macrophages et des lymphocytes. Ainsi, elle peut aider à lutter contre les pathogènes et joue aussi un rôle dans la réduction du stress oxydatif. 29–31

#ExtraCellWoman

Le zinc

Le zinc est une molécule reconnue pour ses effets contribuant « au fonctionnement normal du système immunitaire » et « à protéger les cellules contre le stress oxydatif », entre autres nombreuses fonctions. Le zinc est par exemple nécessaire pour que les neutrophiles puissent former leur ‘’filet’’ et éliminer les pathogènes. Il joue un rôle important dans la modulation de la réponse pro-inflammatoire (NF-κB, TLR4, IL-2Rα…), la régulation des cytokines inflammatoires (par exemple TNF-α, IL-2, IL-1β, IL-8 ) et le contrôle du stress oxydatif. Ainsi il est utile contre les infections virales (rhume, diarrhée, HIV…), bactériennes et parasitaires.32–35

Néanmoins, la carence en zinc est courante, notamment chez les enfants, les femmes enceintes et les personnes âgées.36 Elle a été associée aux problèmes de peau, aux retards de croissance, à l’hypogonadisme, à la diarrhée infantile, à la dégénération maculaire…. et pourrait être liée à la progression de nombreuses maladies chroniques où l’inflammation et le stress oxydatif sont impliqués (arthrite rhumatoïde, diabètes, arthrosclérose, fonctions cognitives, allergies, maladies auto-immunes…). 32–35

 #ExtraCellWoman #BeautyCollagenMatrix #ExtraCellMuscle  #ExtraCellMatrix Drink #ChondroCollagen

Le calcium et le magnésium

Le calcium semble jouer un rôle central dans l’activation des cellules immunitaires. Il agit en tant que messager entre les cellules, notamment les lymphocytes, régulant les différentes étapes de leur développement et maturation.37,38 #ExtraCellWoman  #ExtraCellMatrix Drink

Le magnésium a également une forte relation avec la réponse immunitaire, innée et adaptative. Il est nécessaire pour la synthèse d’immunoglobulines, des molécules d’adhérences, de récepteurs et d’anticorps.  Il est également requis pour la prolifération des lymphocytes, leur bon fonctionnement et certaines réactions immunitaires. Une carence en magnésium peut entraîner une inflammation (cytokines IL-6, TNF-α, IL-2, IL-4, IL-5, IL-10, IL-12, IL-13 et IFN-γ), la mort cellulaire et une altération des fonctions des cellules immunitaires.39–41     #ExtraCellWoman #ExtraCellMuscle

Le sélénium

Le sélénium joue un rôle crucial dans le développement de nombreux processus physiologiques, notamment la réponse immunitaire. Or, environ 50% de la population suisse serait carencée (moins de 100 µg/jour) ce qui peut causer de nombreux maux (métaboliques, nerveux, immunitaires, allergiques…). Attention néanmoins, plus de 850 µg/jour peuvent entraîner une intoxication. La prise de sélénium permet de stimuler le système immunitaire (activation de la prolifération et des fonctions des cellules T, NK, macrophages…) et peut moduler l’inflammation des voies respiratoires grâce à ses capacités antioxydantes. De nombreuses études sur des rongeurs ont souligné qu’une quantité optimale de sélénium

permettait d’éliminer de nombreux pathogènes plus facilement, lui conférant un effet « antiviral ».42,43,44

#ExtraCellWoman  #ExtraCellMatrix_Drink #ExtraCellMuscle

Le curcuma

Le curcuma est un antioxydant puissant, permettant de limiter les dommages du stress oxydatif sur les cellules et sur les organes, notamment le foie. Il possède également des propriétés anti-inflammatoires et immunomodulatrices (stimulation des monocytes, amélioration de la ‘’surveillance’’ immunitaire).45–52

#ExtraCellHyalo

Le MSM (Methylsulfonylméthane)

Grâce à sa composition soufrée, le MSM est un agent contre l’inflammation et le stress oxydatif. Il peut interférer avec les mécanismes cellulaires et les signaux transcriptionnels pour limiter l’inflammation chronique. Il possède un fort pouvoir antioxydant, car il régule l’équilibre des radicaux libres, notamment en stimulant les enzymes antioxydantes et en inhibant les cytokines, enzymes et autres processus cellulaires impliqués dans la génération de radicaux libres.53

#ExtraCellHyalo

La créatine, l’arginine et la citrulline

La créatine est impliquée dans le renouvellement de l’ATP, principale molécule énergétique d’une cellule.54 Elle semble également pouvoir interagir avec les systèmes nerveux (neuroprotection) et immunitaires (modulation de l’activité des macrophages et des cellules T).55–57

Le malate de citrulline permet de promouvoir la production d’énergie, de réduire la fatigue ressentie et de favoriser la récupération.58,59 L’arginine est un important initiateur de la réponse immunitaire. Sa supplémentation peut donc améliorer l’efficacité du système immunitaire, notamment en activant les cellules T et macrophages.60,s61 Les mêmes effets ont été observés avec la supplémentation de citrulline.62,63

#ExtraCellMuscle

Les acides aminés

Il existe 22 acides aminés, qui sont les blocs constituant les protéines, nécessaires au fonctionnement de nos cellules et de notre corps. Ils jouent un rôle dans la régulation de la réponse immunitaire en activant les différentes cellules immunitaires, la prolifération des lymphocytes et leur production de protéines, d’anticorps et de cytokines. Ils modulent aussi la balance oxydative des cellules et l’expression des gènes. Ils sont également essentiels pour l’optimisation du fonctionnement du système immunitaire intestinal. Chaque acide aminé possède certaines propriétés pour maintenir l’intégrité du système intestinal, normaliser la sécrétion de cytokines et la fonction des cellules T.64–66 Les acides aminés ramifiés (branched-chain amino acids – BCAAs) –leucine, isoleucine et valine– semblent jouer un rôle particulièrement fort.64 La leucine, par exemple, semble essentielle pour l’activation et le métabolisme des cellules T.67 La méthionine, précurseur de la cystéine, est un acide aminé important pour réduire le stress oxydatif, ainsi qu’un donneur de sulfate et de méthionine pour de nombreuses protéines.68 La Lysine peut être utilisée pour contrer un mécanisme de réplication de l’herpès buccal à l’origine des « boutons de fièvre »,69 et elle semblerait impliquée dans l’activation de l’immunité innée antivirale70 ainsi que dans l’inflammation.71 L’utilisation de la thréonine augmente avec la stimulation du système immunitaire.72 Leur apport semble ainsi utile pour renforcer nos défenses.

#ExtraCellWoman  #ExtraCellMuscle  #BeautyCollagenMatrix  #ExtraCellMatrix_Drink #ExtraCellMatrix_Tabs_C-II #ChondroCollagen

Collagène, Chondroïtine, Glucosamine, Acide Hyaluronique

Le collagène, la chondroïtine, la glucosamine et l’acide hyaluronique sont les « briques » maîtresses de la structure de nos tissus conjonctifs. Une grande partie de nos barrières physiques (peau, muqueuses, tube digestif) est composée de tissus conjonctifs. Renforcer leur structure prend donc tout son sens pour limiter les risques de brèches.

 #ExtraCellWoman #BeautyCollagenMatrix  #ExtraCellHyalo   #ExtraCellMatrix_Drink #ExtraCellMatrix_Tabs_C-II 

 

 

Nos produits, notamment ExtraCellWoman, ExtraCellMuscle et ExtraCellHyalo, ont été formulés afin d’apporter un soutien sérieux et extensif à la santé, y compris au système immunitaire. Bien que cela ne garantisse pas une protection contre les virus actuels, ces produits peuvent apporter des ingrédients clés pour renforcer votre système immunitaire.

 

 

1. Rousseau, D. SURMORTALITÉ DES ÉTÉS CANICULAIRES ET SURMORTALITÉ HIVERNALE EN FRANCE. 3, (2006).
2. Woolhouse, M., Scott, F., Hudson, Z., Howey, R. & Chase-Topping, M. Human viruses: Discovery and emeraence. Philosophical Transactions of the Royal Society B: Biological Sciences 367, 2864–2871 (2012).
3. Lowen, A. C., Mubareka, S., Steel, J. & Palese, P. Influenza Virus Transmission Is Dependent on Relative Humidity and Temperature. PLoS Pathogens 3, e151 (2007).
4. Manning, J. et al. Vitamin C promotes maturation of T-cells. Antioxidants and Redox Signaling 19, 2054–2067 (2013).
5. Pawlowska, E., Szczepanska, J. & Blasiak, J. Pro- And antioxidant effects of Vitamin C in cancer in correspondence to its dietary and pharmacological concentrations. Oxidative Medicine and Cellular Longevity 2019, (2019).
6. The Royal Australian College of General Practionners. Rosehip – an evidence based herbal medicine for inflammation and arthritis.
7. Prietl, B., Treiber, G., Pieber, T. R. & Amrein, K. Vitamin D and immune function. Nutrients 5, 2502–2521 (2013).
8. Aranow, C. Vitamin D and the Immune System. J Investig Med 59, 881–886 (2011).
9. Chirumbolo, S., Bjørklund, G., Sboarina, A. & Vella, A. The Role of Vitamin D in the Immune System as a Pro-survival Molecule. Clinical Therapeutics 39, 894–916 (2017).
10. Urashima, M. et al. Randomized trial of vitamin D supplementation to prevent seasonal influenza A in schoolchildren. American Journal of Clinical Nutrition 91, 1255–1260 (2010).
11. Spinas, E. et al. CROSSTALK BETWEEN VITAMIN B AND IMMUNITY. Journal of biological regulators and homeostatic agents 29, 283–288 (2015).
12. Mikkelsen, K., Stojanovska, L., Prakash, M. & Apostolopoulos, V. The effects of vitamin B on the immune/cytokine network and their involvement in depression. Maturitas 96, 58–71 (2017).
13. Ueland, P. M., McCann, A., Midttun, Ø. & Ulvik, A. Inflammation, vitamin B6 and related pathways. Molecular Aspects of Medicine 53, 10–27 (2017).
14. He, W. et al. Vitamin B5 reduces bacterial growth via regulating innate immunity and adaptive immunity in mice infected with Mycobacterium tuberculosis. Frontiers in Immunology 9, 365 (2018).
15. Agrawal, S., Agrawal, A. & Said, H. M. Biotin deficiency enhances the inflammatory response of human dendritic cells. American Journal of Physiology – Cell Physiology 311, C386–C391 (2016).
16. Báez-Saldaña, A. & Ortega, E. Biotin Deficiency Blocks Thymocyte Maturation, Accelerates Thymus Involution, and Decreases Nose-Rump Length in Mice. The Journal of Nutrition 134, 1970–1977 (2004).
17. Zempleni, J. & Mock, D. M. Utilization of biotin in proliferating human lymphocytes. The Journal of nutrition 130, 335S-337S (2000).
18. Pekmezci, D. Vitamin E and Immunity. Vitamins and Hormones 86, (2011).
19. Moriguchi, S. The role of vitamin E in T-cell differentiation and the decrease of cellular immunity with aging. BioFactors 7, 77–86 (1998).
20. TENGERDY, R. P. Vitamin E, Immune Response, and Disease Resistance. Annals of the New York Academy of Sciences 570, 335–344 (1989).
21. Liu, Y. J. et al. Protective Effect of Vitamin E on laying performance, antioxidant capacity, and immunity in laying hens challenged with Salmonella Enteritidis. Poultry science 98, 5847–5854 (2019).
22. Hussain, M. I. et al. Immune boosting role of vitamin E against pulmonary tuberculosis. Pakistan journal of pharmaceutical sciences 32, 269–276 (2019).
23. Farough, S. et al. Coenzyme Q10 and immunity: A case report and new implications for treatment of recurrent infections in metabolic diseases. Clinical Immunology 155, 209–212 (2014).
24. Akramiene, D., Kondrotas, A., Didziapetriene, J. & Kevelaitis, E. Effects of beta-glucans on the immune system. Medicina (Kaunas, Lithuania) 43, 597–606 (2007).
25. Carpenter, K. C., Breslin, W. L., Davidson, T., Adams, A. & McFarlin, B. K. Baker’s yeast β-glucan SUPPL.ementation increases monocytes and cytokines post-exercise: Implications for infection risk? British Journal of Nutrition 109, 478–486 (2013).
26. Fuller, R. et al. Yeast-derived β-1,3/1,6 glucan, upper respiratory tract infection and innate immunity in older adults. Nutrition 39–40, 30–35 (2017).
27. Meng, F. Baker’s Yeast Beta-Glucan Decreases Episodes of Common Childhood Illness in 1 to 4 Year Old Children during Cold Season in China. (2016). doi:10.4172/2155-9600.1000519
28. Talbott, S. & Talbott, J. Effect of BETA 1, 3/1, 6 GLUCAN on upper respiratory tract infection symptoms and mood state in marathon athletes. Journal of Sports Science and Medicine 8, 509–515 (2009).
29. Snider, S. A. et al. Choline transport links macrophage phospholipid metabolism and inflammation. Journal of Biological Chemistry 293, 11600–11611 (2018).
30. Garcia, M., Mamedova, L. K., Barton, B. & Bradford, B. J. Choline regulates the function of bovine immune cells and alters the mRNA abundance of enzymes and receptors involved in its metabolism in vitro. Frontiers in Immunology 9, 2448 (2018).
31. Zhao, H. F. et al. Dietary choline regulates antibacterial activity, inflammatory response and barrier function in the gills of grass carp (Ctenopharyngodon idella). Fish and Shellfish Immunology 52, 139–150 (2016).
32. Prasad, A. S. Zinc in human health: Effect of zinc on immune cells. Molecular Medicine 14, 353–357 (2008).
33. Maywald, M., Wessels, I. & Rink, L. Zinc signals and immunity. International Journal of Molecular Sciences 18, (2017).
34. Wessels, I., Maywald, M. & Rink, L. Zinc as a gatekeeper of immune function. Nutrients 9, (2017).
35. Gammoh, N. Z. & Rink, L. Zinc in infection and inflammation. Nutrients 9, (2017).
36. Roohani, N., Hurrell, R., Kelishadi, R. & Schulin, R. Zinc and its importance for human health: An integrative review. Journal of Research in Medical Sciences 18, 144–157 (2013).
37. Grinstein, S. & Klip, A. Calcium homeostasis and the activation of calcium channels in cells of the immune system. Bulletin of the New York Academy of Medicine: Journal of Urban Health 65, 69–79 (1989).
38. Vig, M. & Kinet, J. P. Calcium signaling in immune cells. Nature Immunology 10, 21–27 (2009).
39. Tam, M., Gómez, S., González-Gross, M. & Marcos, A. Possible roles of magnesium on the immune system. European Journal of Clinical Nutrition 57, 1193–1197 (2003).
40. Galland, L. Magnesium and immune function: an overview. Magnesium 7, 290–9 (1988).
41. Kubena, K. S. The role of magnesium in immunity. Journal of Nutritional Immunology 2, 107–126 (1994).
42. Avery, J. C. & Hoffmann, P. R. Selenium, selenoproteins, and immunity. Nutrients 10, (2018).
43. Rayman, M. P. Selenium and human health. The Lancet 379, 1256–1268 (2012).
44. Huang, Z., Rose, A. H. & Hoffmann, P. R. The role of selenium in inflammation and immunity: From molecular mechanisms to therapeutic opportunities. Antioxidants and Redox Signaling 16, 705–743 (2012).
45. Bose, S., Panda, A. K., Mukherjee, S. & Sa, G. Curcumin and tumor immune-editing: Resurrecting the immune system. Cell Division 10, (2015).
46. Catanzaro, M., Corsini, E., Rosini, M., Racchi, M. & Lanni, C. Immunomodulators inspired by nature: A review on curcumin and Echinacea. Molecules 23, (2018).
47. Yue, G. G. L. et al. Immunostimulatory activities of polysaccharide extract isolated from Curcuma longa. International Journal of Biological Macromolecules 47, 342–347 (2010).
48. Yue, G. G. L. et al. Evaluation of in vitro anti-proliferative and immunomodulatory activities of compounds isolated from Curcuma longa. Food and Chemical Toxicology 48, 2011–2020 (2010).
49. Neyrinck, A. M. et al. Curcuma longa extract associated with white pepper lessens high fat diet-induced inflammation in subcutaneous adipose tissue. PLoS ONE 8, (2013).
50. Sengupta, M., Sharma, G. D. & Chakraborty, B. Hepatoprotective and immunomodulatory properties of aqueous extract of Curcuma longa in carbon tetra chloride intoxicated Swiss albino mice. Asian Pacific Journal of Tropical Biomedicine 1, 193–199 (2011).
51. Uchio, R., Murosaki, S. & Ichikawa, H. Hot water extract of turmeric ( Curcuma longa ) prevents non-alcoholic steatohepatitis in mice by inhibiting hepatic oxidative stress and inflammation . Journal of Nutritional Science 7, (2018).
52. Lee, H. Y. et al. Curcumin and Curcuma longa L. extract ameliorate lipid accumulation through the regulation of the endoplasmic reticulum redox and ER stress. Scientific Reports 7, (2017).
53. Butawan, M., Benjamin, R. L. & Bloomer, R. J. Methylsulfonylmethane: Applications and safety of a novel dietary supplement. Nutrients 9, (2017).
54. Kreider, R. B. et al. International Society of Sports Nutrition position stand: Safety and efficacy of creatine supplementation in exercise, sport, and medicine. Journal of the International Society of Sports Nutrition 14, (2017).
55. Riesberg, L. A., Weed, S. A., McDonald, T. L., Eckerson, J. M. & Drescher, K. M. Beyond muscles: The untapped potential of creatine. International Immunopharmacology 37, 31–42 (2016).
56. di Biase, S. et al. Creatine uptake regulates CD8 T cell antitumor immunity. Journal of Experimental Medicine 216, 2869–2882 (2019).
57. Kitzenberg, D., Colgan, S. P. & Glover, L. E. Creatine kinase in ischemic and inflammatory disorders. Clinical and Translational Medicine 5, (2016).
58. Bendahan, D. et al. Citrulline/malate promotes aerobic energy production in human exercising muscle. British Journal of Sports Medicine 36, 282–289 (2002).
59. Goron, A. et al. Citrulline stimulates muscle protein synthesis, by reallocating ATP consumption to muscle protein synthesis. Journal of Cachexia, Sarcopenia and Muscle 10, 919–928 (2019).
60. Geiger, R. et al. L-Arginine Modulates T Cell Metabolism and Enhances Survival and Anti-tumor Activity. Cell 167, 829-842.e13 (2016).
61. Wanasen, N. & Soong, L. L-arginine metabolism and its impact on host immunity against Leishmania infection. Immunologic Research 41, 15–25 (2008).
62. Wijnands, K. A. P., Castermans, T. M. R., Hommen, M. P. J., Meesters, D. M. & Poeze, M. Arginine and citrulline and the immune response in sepsis. Nutrients 7, 1426–1463 (2015).
63. Lee, Y. C. et al. L-Arginine and L-Citrulline Supplementation Have Different Programming Effect on Regulatory T-Cells Function of Infantile Rats. Frontiers in immunology 9, 2911 (2018).
64. Calder, P. C. Branched-Chain Amino Acids and Immunity. The Journal of Nutrition 136, 288S-293S (2006).
65. Li, P., Yin, Y. L., Li, D., Kim, W. S. & Wu, G. Amino acids and immune function. British Journal of Nutrition 98, 237–252 (2007).
66. Ruth, M. R. & Field, C. J. The immune modifying effects of amino acids on gut-associated lymphoid tissue. Journal of Animal Science and Biotechnology 4, (2013).
67. Ananieva, E. A., Powell, J. D. & Hutson, S. M. Leucine Metabolism in T Cell Activation: mTOR Signaling and Beyond. Advances in Nutrition: An International Review Journal 7, 798S-805S (2016).
68. Brosnan, J. T. & Brosnan, M. E. The Sulfur-Containing Amino Acids: An Overview. The Journal of Nutrition 136, 1636S-1640S (2006).
69. Griffith, R. S., Walsh, D. E., Myrmel, K. H., Thompson, R. W. & Behforooz, A. Success of L-Lysine Therapy in Frequently Recurrent Herpes simplex Infection. Dermatology 175, 183–190 (1987).
70. Wang, C. et al. The methyltransferase NSD3 promotes antiviral innate immunity via direct lysine methylation of IRF3. Journal of Experimental Medicine 214, 3597–3610 (2017).
71. Han, H. et al. Effects of dietary lysine restriction on inflammatory responses in piglets. Scientific Reports 8, (2018).
72. McGilvray, W. D., Wooten, H., Rakhshandeh, A. R., Petry, A. & Rakhshandeh, A. Immune system stimulation increases dietary threonine requirements for protein deposition in growing pigs. Journal of Animal Science 97, 735 (2019).

Select your currency
CHF Franc suisse
EUR Euro