FR | DE | ENGLISH

Beauté et santé de la femme

Les années menant à la ménopause signifient une transition majeure dans la vie d’une femme. On s’approche de la fin de la période de reproduction et du début d’un nouveau chapitre. Pour un grand nombre de femme, cette transition s’avère difficile, alors qu’elle fait partie de la vie de chacune. Certaines femmes commencent à se préoccuper pour leur santé. La plupart aimerait continuer à se sentir belle et jeune. La baisse des hormones féminines a un impact sur la santé. Mis à part les inconforts de type bouffées de chaleur, insomnies et irritabilité, cette transition peut nous fait penser à la fin de la jeunesse et éventuellement à certains soucis de santé tels qu’ostéoporose, douleurs articulaires, troubles cardio-vasculaires, prise de poids, cancer etc. Même à notre époque, le thème de la ménopause demeure sensible. Un grand nombre de femmes craint de se sentir « mise sur la touche », moins femme, moins attirante… le début de la longue pente descendante ?

Ne serait-ce pas plutôt le moment de reprendre soin de soi, souvent après des années consacrées aux autres étant, de plus, finalement, ou bientôt, libérée des contraintes de la menstruation? Le moment aussi d’exprimer sa force et sa confiance en soi ? De s’épanouir encore davantage avec chaque année qui passe ? Prendre des mesures pour choyer sa santé améliore le bien-être de toute femme et peut lui permettre de voir cette nouvelle période de la vie d’une manière positive.

La gynécologue américaine, Dr Christiane Northrup, auteur de plusieurs ouvrages sur la ménopause, nous suggère de nous concentrer sur les effets positifs de la ménopause et de prendre soin de nous.

Pour choyer sa santé, la nutrition peut jouer un rôle important, ainsi que le sport, la bienveillance envers soi-même et la découverte ou la poursuite d’une passion ou d’une activité intéressante.

Nutrition : Les besoins en nutriments spécifiques changent dès la ménopause.

  • Ostéoporose : un apport raisonnable de calcium (équivalent à 2 yogurts) sous forme de complément alimentaire avec de la vitamine D, combinée à un régime contenant des aliments riches en calcium est sans doute une approche sage. Les produits laitiers et les légumes verts contiennent du calcium progressivement mis à disposition du corps au cours de la digestion et permet de soutenir la substance osseuse. Une haute dose de calcium avec de la Vit D prise en une seule fois, préoccupe certains chercheurs en raison d’un risque éventuel de dépôt dans les artères et d’éventuelles conséquences négatives sur la santé cardio-vasculaire.
  • Articulations : dès la ménopause, les spécialistes constatent le début des lésions du cartilage. Des suppléments contenant de l’hydrolysat de collagène et de la glucosamine en sont des éléments constitutifs essentiels.
  • Nervosité, crampes musculaires, palpitations cardiaques, maux de tête. Peuvent être causées par une carence de magnésium. Avant tout, toujours consulter un médecin en cas de palpitation cardiaque. Le manque de magnésium est constaté dans pratiquement 80% de la population !
  • l’envie de se sentir bien dans sa peau, ses cheveux et ses ongles : hydrolysat de collagène, avec de la biotine et de l’extrait de millet.
  • Le cholestérol doit être sous contrôle. Les béta-glucanes aident à maintenir une cholestérolémie normale
  • Les femmes dès la ménopause n’ont par exemple que très rarement besoin de supplémenter leur apport en fer en raison de l’arrêt de la menstruation
  • Des antioxydants : Le stress oxydant est un facteur d’inflammation, mais il est aussi considéré comme une des principales causes de cancer et jouerait un rôle dans la maladie d’Alzheimer, comme dans plusieurs affections plus courantes telles que les maladies cardio-vasculaires, les accidents cérébro-vasculaires, l’arthrite rhumatoïde ou les cataractes. Le co-enzyme Q10, le thé vert, l’extrait de melon riche en SOD (superoxyde dismutase), l’edelweiss, la gentiane sont une combinaison d’antioxydants de haute valeur.
  • Muscles : lysine, calcium et magnésium aident à maintenir une musculature forte
  • Métabolisme lipidique : la choline limite le stockage des graisses et soutient les fonctions du foie et du coeur
  • Pour une glycémie normale : chrôme
  • Contrôle de l’appétit : le guar et l’agar-agar sont des coupe-faim naturels

Pour simplifier, choisissez une nutrition complète formulée pour les besoins spécifiques des femmes.

  • La bienveillance envers soi-même. Au lieu de constamment se concentrer sur ses défauts, focalisez-vous sur vos beaux côtés. Aucune femme n’est parfaite (d’ailleurs si c’était le cas, quel ennui !) et chacune rayonne d’une façon particulière.
  • Prenez soin de votre personne intérieure: Prenez part à des activités enrichissantes qu’elles soient sociales, relaxantes ou spirituelles. Celles-ci peuvent aider à réduire le stress et l’anxiété qui mènent souvent les femmes à être trop critiques envers leur apparence. Poursuivre ou trouver un intérêt ou une activité qui occupe l’esprit et satisfait l’âme.
  • Faites du sport ! Selon de nombreuses études, le sport est très efficace contre la dépression, diminue l’anxiété, soutient le système cardio-vasculaire, l’ossature et les articulations tout en aidant à contrôler le poids. L’exercice physique aide les femmes à se sentir mieux dans leur corps qu’elles perdent du poids ou non. Une grande source de bonheur est de prendre part à des sessions d’exercice en groupe. On crée des liens lorsqu’on se rencontre régulièrement pour faire du sport. Apprendre à prendre soin de son corps est indispensable pour le bien-être.

 


Chinese